Les légumes crus lacto-fermentés – à quoi ça sert?

A la Ronde du Bio, nous avons opté pour des légumes laco-fermentés en sachets chez “Ô Jardin Gourmet” et en bocaux chez “Nutriform”. Cocktail de légumes, betteraves rouges, chou rouge… vous avez le choix.

La lacto-fermentation, qu’est-ce que c’est?
La lacto-fermentation est une pratique très ancienne de conservation des aliments. Elle a trois aspects : elle conserve très bien les aliments, les rend plus digestes et leur donne une plus grande valeur nutritive. Après lacto-fermentation le goût de l’aliment est modifié. L’exemple le plus connu que vous connaissez tous est la lacto-fermentation du chou blanc qui devient alors la choucroute. Cette fermentation lactique préserve des moisissures et des mauvaises bactéries tout en augmentant la quantité de bonnes bactéries probiotiques.

La lacto-fermentation est une fermentation sous l’action de bactéries lactiques, qui produit de l’acide lactique. Elle ne fait pas intervenir de lactose, les produits végétaux lacto-fermentés conviennent donc également aux personnes allergiques au lactose. La lacto-fermentation est en un fait une fermentation lactique naturelle qui dérive de lactobaciles, (comme L. Acidophilus et L. Bifidus) de bonnes bactéries. Celles-ci transforment les glucides (sucre complexe et amidon) des aliments en forme mieux assimilée par l’organisme, comme l’acide lactique. Les bactéries lactiques sont présentes naturellement dans les sols, dans les légumes, dans les organismes des êtres humains et des animaux,…

Comment les utiliser?

Pour en profiter pleinement, consommez-les crus. 1 cuillère à soupe aux deux repas principaux suffit largement (ne sous-estimez pas leur puissance nutritive). Pour les enfants, 1 cuillère à café sera suffisante.

Quels sont les bienfaits?

Ces légumes possèdent toujours des enzymes (qui aident à la digestion) et sont donc des aliments vivants. Ils sont riches en minéraux, en vitamines (C et B notamment). Ils aident à lutter contre l’acidité grâce à leur apport en minéraux. Ainsi ils peuvent vous protéger en cas d’ulcère à l’estomac ou aux intestins.
Ils exercent une action probiotique : ils régénèrent la flore intestinale. Pensez-y si vous avez suivi un traitement aux antibiotiques !
Ils stimulent votre système immunitaire et vous aident donc à affronter l’hiver et ses “petits maux” en toute quiétude.
Ce sont de puissants antioxydants : ils ralentissent le vieillissement cellulaire.


Laisser un Commentaire